BIENVENUE SUR LE SITE :
LES ROULETTES EN COLERE

Ensemble, exigeons une amélioration du service PAM

Parcourez le site

LE CONSEIL DEPARTEMENTAL DU 93 EXCLUE LES TRAVAILLEURS ESAT DE PAM !

10-02-2020

A partir du mois de mars, les travailleurs qui oeuvrent en ESAT ne pourront plus accéder au service PAM pour leur trajet domicile - lieu de travail.

Cette exclusion risque d'être dramatique pour de nombreux travailleurs qui devront remplacer ce service par des coûteux taxis.

Cett décision du CD93 provoque une précarisation des travailleurs et des barrières pour certains qui ne pourront plus travailler à l'ESAT

Nous pouvons illustrer avec l'exemple d'un usager pour qui le recours au taxi est estimé entre 1.400 euros et 2.000 euros

REVENDICATIONS

Les roulettes en colère exige que le PAM soit :

AVEC UNE RESERVATION IMMEDIATE

Les délais de réservations doivent être réduits au minimum et la validation instantanée. Certains utilisateurs du PAM doivent réserver trois semaines en avance, mais n’ont la confirmation de la prise en charge de leur trajet que 48 heures avant la date demandée.
« J’avais acheté mon billet de TGV depuis des mois, mais je n’ai pas pu partir car je n’ai pas obtenu de PAM » explique un membre du collectif.

AU TARIF D'UN TICKET DE METRO

Nous demandons le respect de la loi - Article L1112-4-1 du code des transports
« Le prix du transport de substitution doit être au prix du transport en commun le plus proche
Le tarif devrait donc être au prix d'un ticket de bus ou avec un abonnement de type "Navigo".
Aujourd'hui la tarification varie d'environ 8 euros pour un trajet inférieur à 15 kilomètres et jusqu'à 80€ pour un aller-retour Paris-Meaux

RESPECTUEUX DES HORAIRES

« Nous subissons des retards trop importants qui peuvent fragiliser grandement une vie personnelle et professionnelle », explique un adhérent dans une enquête sur le PAM réalisée par APF France handicap en 2018.

DE PORTE-A-PORTE

Certaines personnes ont la nécessité d’être aidée pour l’ouverture / fermeture de portes et d'être accompagnés j du véhicule à leur porte. Sans cela, sortir est impossible.

AVEC DES GROUPAGES LIMITES

Les groupages sont trop développés occasionnant des retards importants pour le premier client. Des témoignages expriment le fait que la course peut tripler leur temps de parcours.

UN SERVICE REGIONAL SANS CONDITIONS DE RESIDENCE

Nous demandons l'harmonisation des pratiques au sein d'un service régional ambitieux avec la possibilité de se déplacer d’un département à un autre sans contrainte de frontières comme le préconise les amendements de la LOI LOM qui devraient supprimer la condition de résidence pour l'utilisation des transports à la demande adaptée.

TRANSPORTS AUTORISES POUR LES ESMS

Selon les départements, des usagers des établissements sociaux et médico-sociaux sont soit autorisés, soit interdits d'utilisation de PAM. Cependant, cette restriction accentue l'exclusion sociale. En effet, les professionnels ne peuvent pas assurer les transports individuels des usagers. Par exemple, un résident d'un foyer APF ne peut se rendre à une activité sportive pour cette raison.

TEMOIGNAGES

A- LA CHAINE TV YOUTUBE

Découvrez les témoignages d'utilisateurs du service qui expriment leur mécontentement



Simon nous parle des revendications de l'association
Nathalie nous raconte l'utilisation de PAM dans le cadre professionnel
On veut vivre et avoir un transport de qualité : Josiane à propos de PAM


Alors oui, nous sommes assignés à domicile ! : Gérard
Chanson écrite et mise en musique par Liliane et ...
Présentation d'une partie du collectif "Les roulettes en colère"

Une vidéo réalisée par Jeff de la manifestation lors de la pause du midi

B- NOS PODCASTS AUDIOS


Témoignage de deux citoyens essonniens qui narrent leur expérience du PAM



Micro-trottoir réalisé lors de la manifestation du 17 juin auprès des passants



Interview de Fabienne qui livre ses impressions sur le service

QUI SOMMES-NOUS ?

Militants d'APF France handicap en Ile-de-France, notre comité s'est constitué afin de défendre le droit à la mobilité des personnes en situation de handicap.

Depuis de nombreuses années, les acteurs de notre association expriment leur colère contre un service qui est anxyogène et les assignent à résidence.

VERBATIM

  • " J'ai renoncé à faire appel au service PAM pour mon père car trop compliqué au niveau des horaires et de la disponibilité."
    Sophie, Paris
  • " 3 semaines peuvent être nécessaires pour réserver un transport, la réponse obtenue jusqu'à 48 heures avant le départ
    Cette situation est très anxyogène. "
    Nathalie, 93
  • " De nouveau, ces derniers mois, PAM93 n'assure plus que les déplacements Domicile -Travail et refuse les déplacements pour les démarches administratives, les courses , les visites médicales et tous les loisirs ! "Services saturés ".
    Dominique, 93

SIGNEZ LA PETITION !


Plus de 4.000 personnes ont déjà signé la pétition.

Nous avons besoin de vous !

Pour influer sur les décideurs (Conseil Régional, Ile-de-France Mobilités, les Conseils Départementaux d'Ile-de-France) et avoir le maximum de chance que notre voix soit entendu et écouté, nous devons être nombreux à signer la pétition ! Pour ce faire, cliquer sur le lien ci-dessous, saisissez votre mail dans la partie droite de l'écrain, cliquez sur "Je signe" puis renseignez vos noms et prénoms et enfin validez !




ILS PARLENT DE NOUS


Grâce à plusieurs campagnes sur le réseau social Twitter, le collectif s'est fait remarqué par les personnalités et groupes politiques ainsi que des institutions.

Ainsi, le groupe a tour à tour, rencontré :

  • Ile-de-France Mobilité : Deux directeurs et la cheffe de projet PAM
  • Deux élus du groupe d'opposition au Conseil Régional "Ensemble-Ile-de-France"
  • Monsieur Deniziot, Conseiller Régional Les Républicains délégué au logement et au handicap

Ces campagnes ont abouti au dépôt d'un amendement lors d'un Conseil d'Administration d'Ile-de-France Mobilité pour une harmonisation du PAM soutenu par Dominique Barjou, Isabelle Beressi (élues du groupe Ensemble,l’Ile-de-France), Emmanuelle Cosse (Parti Radical, Citoyen, Démocrate et Ecologiste), Pierre Serne (Alternative Ecologiste et sociale), Emmanuel Grégoire (Adjoint d'Anne Hidalgo à la Mairie de Paris), Pierre Garzon, Fabien Guillaud-Bataille, Jacques Baudrier, Corinne Valls (Parti Communiste Français). Sur Twitter, des comptes des principaux groupes politiques nous ont relayé nos publications :


Twitter Ensemble Ile-de-France
Twitter groupe RCDEC
Twitter LaRem Paris


RENCONTRE AVEC MONSIEUR DENIZIOT

Liliane, Simon et Marie Durier ont rencontré Monsieur Deniziot pour lui exposer les revendications du comité et leurs objectifs.

A l'écoute, Monsieur le Conseiller Régional au handicap comprenait le mécontentement des utilisateurs et souhaiterait que la situation s'améliore, notamment par l'intermédiaire d'un service régionalisé.
Une rencontre sera reprogrammée à la rentrée afin de se remettre autour de la table, d'étudier des pistes d'amélioration et d'écouter des propositions politiques plus concrètes.

Rencontre avec Monsieur Deniziot


INTERVENTION SPONTANEE AU CONSEIL REGIONAL

photo du collectif au conseil régional

Jeudi 21, le collectif Roulettes en colère, s'est rendu à la séance publique de l'Assemblée Générale du Conseil Régional et a pris la parole pour dresser la liste des insuffisances du PAM et réclamer d'urgence un audit ainsi que plus de moyens. Le collectif a été reçu par des élus de la majorité et ceux du groupe Ensemble, l'Ile-de-France (PS). « Il y a un certain nombre de pratiques ahurissantes, pointe Jérôme David, le porte-parole. Nous sommes à un niveau de dysfonctionnements jamais connu ».

Le collectif Roulettes en colère, approuvé dans sa démarche par le groupe Ensemble, l'Ile-de-France et des représentants de la majorité, réclame une « régionalisation » du PAM et une hausse importante des moyens accordés par la région, afin d'assurer un service de qualité, alors que Paris accueillera les Jeux paralympiques en 2024.

Le journal Le Parisien a d'ailleurs relayé notre action.


ET APRES ?


A la rentrée, une réunion bilan sera réalisée des premières actions mises en place pour le transport PAM. Le comité se questionnera sur de nouvelles actions et l'ouverture à de nouveaux militants.

Restez connectés à nos réseaux afin d'avoir plus d'informations :

 

1- Dès maintenant, signez la pétition en cliquant ici 


2- Soutenez le comité et l'association, en adhérant à l'association (en cliquant ici) ou en nous écrivant par mail à l'adresse suivante lesroulettesencolere@gmail.com


3- Abonnez-vous à notre fil Twitter : https://twitter.com/APF_idf_transpo